Le site allie un blog, permettant de raconter l'histoire des objets d'art, et une boutique.
Depuis 3 mois, Sab et Tom se sont donc lancés dans ce projet : « Nous avons souhaité créer un blog en complément de la boutique, afin de conserver le côté humain que nous retrouvons dans chaque objet. En effet, ils ont tous une histoire, et c'est bien ça qui leur donne tant de valeur », a expliqué Tom.



La boutique se compose aujourd’hui d'environ 140 objets africains issus de l'artisanat. Masques, batiks, assises, cendriers sont disponibles, à des prix allant de 5 € à 230 €. Tous les objets sont uniques et faits main.

« Nos fournisseurs traversent le continent africain pour dénicher des produits originaux et uniques. Ils font vivre le commerce local, est ceci a une importance capitale pour nous. A terme, nous souhaiterions partir nous-mêmes sur le terrain, en Afrique, pour chercher nos objets », ont souligné les jeunes entrepreneurs.
La particularité de cette jeune boutique est le travail intense et méticuleux de recherche qui se cache derrière chaque objet proposé. C'est une des raisons pour lesquels ils se limitent aujourd'hui au continent africain.

« Il ne s'agit pas de simples objets de décoration. Ils présentent tous un lien avec la civilisation de leur pays d’origine. Ils ont tous un intérêt particulier pour le peuple », a détaillé Sab. L'objectif est que ces objets, bien que décoratifs pour les peuples occidentaux, continuent de vivre via de la documentation et des articles qu'ils produiront à leur sujet.
« Aujourd'hui, il existe une multitude de commerces autour d'objets étrangers, mais nous sommes les premiers à avoir allié blog et boutique pour donner une seconde vie à ceux-ci. Nous espérons que ce concept original nous aidera à faire exister ici des objets de là-bas », ont confié Sab et Tom.

http://www.desabatom.com/eshop/